Dans le village de Séloghin, dans le quartier de Nawoumbéogo, un forage a pu être construit à proximité des habitations. Avant, le quartier était dépourvu de source d’eau. Les habitants, notamment les femmes, se rendaient à l’école primaire située dans un autre quartier pour espérer revenir avec quelques bidons d’eau.

La construction du forage a changé la vie des habitants. À n’importe quel moment de la journée, en peu de temps, chaque femme a la possibilité de puiser la quantité d’eau dont elle a besoin. Grâce à la proximité de la pompe, la plupart des enfants ont du plaisir à aller chercher l’eau, ce qui soulage les tâches quotidiennes accomplies par les mamans. Pendant les congés, les enfants se réunissent même souvent près du forage pendant que leurs mamans vaquent à d’autres occupations.

« Pendant les congés, je viens chercher de l’eau 5 fois, deux bidons à chaque venue, donc 10 bidons. Mais, pendant les cours, je viens uniquement le soir avec 4 bidons, donc ça me fait juste deux aller-retour. Je n’habite pas loin, et comme je mets les bidons sur le vélo, ce n’est pas du tout épuisant. » – Amdiya Dipama, 10 ans

Le forage est aussi accessible aux personnes âgées et leur a redonné une certaine autonomie. L’endroit est également devenu un lieu de vie incontournable qui favorise la cohésion sociale.

Grâce à votre soutien, les villageois de Togsé pourront aussi bénéficier d’un forage. Vous pouvez changer leur vie en participant à notre projet !!

Soutenez ce projet:

De l’eau potable pour les habitants d’un village au Burkina