Une cuisine pour les enfants de la rue à Kigali (Rwanda)

  • Description
  • Commentaires

En bref


Dans la capitale rwandaise, Kigali, le Centre presbytérien d’amour des jeunes (CPAJ) accueille et accompagne des enfants de la rue. Des repas doivent donc être préparés pour nourrir ces enfants et ces jeunes. Or les conditions actuelles ne permettent pas de le faire de manière convenable : pas d’endroit de stockage, pas de frigo, pas de cuisinière ni de four. En l’absence de réfectoire, les enfants mangent assis sur des bancs, leur assiette sur les genoux. Avec ce projet, des travaux seront faits et des équipements achetés pour que le centre ait une cuisine et un réfectoire répondant aux normes d’hygiène et assurant des conditions de vie correctes aux enfants.


Contexte


Depuis le génocide de 1994, des efforts considérables ont été faits pour la reconstruction du Rwanda. Et la situation s’est améliorée. Toutefois, la majorité des Rwandaises et Rwandais vit en dessous du seuil de pauvreté et il y a encore 1.3 million d’enfants orphelins ou vulnérables dans le pays. Quand ils sont dans la rue, les enfants sont exposés à la violence, au risque d’abus sexuels, aux drogues, au manque d’accès à la nourriture, ainsi qu’à d’autres besoins essentiels comme le logement, l’éducation et les soins médicaux. Ils sont également exposés au risque d’infection au VIH/sida.


Un frigo, un four et des tables


L’objectif du projet est de réhabiliter la cuisine du Centre presbytérien d’amour des jeunes (CPAJ) qui accueille les enfants de la rue à Kigali, la capitale rwandaise. Les conditions actuelles pour stocker les aliments, préparer les repas et manger sont précaires. Le projet vise à faire des travaux et acheter des équipements de base. Il est ainsi prévu de rénover une partie des bâtiments existants du CPAJ pour créer un vrai espace cuisine ainsi qu’un réfectoire. Il s’agira aussi d’équiper la cuisine d’un frigo pour conserver les aliments frais et de construire un four pour cuire du pain. Cela servira pour la préparation de la nourriture mais également pour l’apprentissage des jeunes. Des cuisiniers sont engagés, mais les enfants qui sont assez grands aident à la cuisine à tour de rôle. Cette participation les rend responsables et leur permet d’acquérir des compétences, aussi pour la vie en dehors du centre.


Pour qui ?


Ce projet est en faveur des enfants et jeunes de la rue : une soixantaine sont accueillis chaque année au CPAJ et quelques 150 viennent en journée, notamment pour prendre un repas.


Avec qui ?


DM-échange et mission est l’œuvre des Églises protestantes romandes pour des projets de mission, de formation et de développement en partenariat avec des Églises et ONG dans treize pays du Sud. Engagé dans le sou en dans des projets et l’échange de personnes, DM-échange et mission collabore avec des partenaires de qualité, dans un lien de confiance et de respect mutuel.


Le partenaire de DM-échange et mission pour ce projet est le Centre presbytérien d’amour des jeunes (CPAJ). Ce centre a été créé en 1998 par l’Église presbytérienne au Rwanda. Il accompagne les enfants de la rue dans leur réinsertion, tout en veillant à la promotion de leur bien-être. La priorité est que les enfants de la rue soient en sécurité et qu’ils puissent se reconstruire. L’accueil, l’écoute, la mise en sécurité physique et psycho-affective, la réintégration familiale, scolaire et professionnelle sont autant d’actions menées par le CPAJ et qui bouleversent la vie de ces jeunes.


Le gouvernement rwandais a effectué plusieurs visites inopinées dans les différents centres d’accueil du pays, et plus particulièrement à Kigali. Si certains de ces centres ont dû fermer, le CPAJ a été reconnu comme un centre d’accueil de qualité.


Télécharger la fiche projet


This is a unique website which will require a more modern browser to work!

Mettez à jour aujourd'hui !