DONNER DE L’EAU, C’EST DONNER LA VIE

  • Description


DONNER DE L’EAU C’EST DONNER LA VIE


Des milliers de familles au Cambodge en situation précaire, n’ont toujours pas accès à l’eau, ni à des WC.


Avez-vous déjà essayé de vivre seulement quelques jours, sans électricité, sans WC et sans eau potable à proximité de chez vous ? Pas de frigo, pas de ventilateur par 40° ni de coca ou de bière bien fraîche. Imaginez devoir faire vos besoins dans la nature et vous procurer de l’eau tous les jours à plusieurs kilomètres de chez vous. Toujours devoir cuire cette eau avant de la boire et de vous laver seulement une fois par semaine.



Dans quelle partie du monde travaillons-nous ?


Au Cambodge. Dans des villages situés le plus souvent à plus de 20 km des villes les plus proches, éloignés les uns des autres, trop souvent oubliés.


Qui en sont les bénéficiaires ?


Nous ciblons les populations les plus vulnérables et en situation de précarité :



  • Familles nombreuses, veuves ou handicapés.

  • Isolées des infrastructures communautaires et des marchés.

  • Chemins d’accès inondés et détruits à la saison des pluies.

  • Dont les revenus proviennent essentiellement d’activités agricoles irrégulières avec moins de 3.-/ par jour.


Comment déterminons-nous les bons bénéficiaires ?


Des enquêtes sont conduites par le personnel de l’association dans les villages ou en partenariat avec d’autres ONG ou églises locales. Notre but est de cibler les « bons » bénéficiaires en évaluant les ressources en eau des familles, des endroits ne bénéficiant pas encore de WC. Évaluer les emplacements en fonction de la distance qui les sépare des lieux communautaires.



Quelles sont les ressources en eau ?


Le Cambodge connaît deux principales saisons. La saison des pluies avec ses inondations et la saison sèche avec la sécheresse qui la caractérise. La température peut atteindre facilement les 45°, ce qui signifie que l’eau stockée dans les couches superficielles du sol se dessèche vite et s’épuise rapidement. Ceci explique que les petits étangs et les puits forés manuellement à faible profondeur se retrouvent asséchés seulement quelques semaines après la saison des pluies.


Quelles solutions apportons-nous ?



  • Eau potable : nous forons des puits à plus de 35 mètres, nous analysons l’eau et formons des villageois à la maintenance des installations.

  • Assainissement : nous construisons avec les villageois, des WC hygiéniques incluant un espace de douche sécurisé, particulièrement apprécié par les femmes.

  • Hygiène : cours de sensibilisation sur l’hygiène et l’utilisation de l’eau.

  • Micro projet communautaire et micro crédit : nous finançons l’achat de bétail, de semences ou le démarrage d’activités génératrices de revenus.



Quelles en sont les influences positives ?


Actifs au Cambodge depuis 2006, notre expérience nous permet donc de garantir un travail de qualité, ainsi qu’un suivi efficace auprès de tous les villageois.



  • Sur le plan social, le travail quotidien lié au puisage, au transport et au stockage de l’eau imposé aux femmes prioritairement est réduit considérablement, il en est donc facilité. Ce précieux temps gagné est ainsi consacré à la famille, à des activités rémunérées qui augmentent le revenu de la famille. Cette eau de proximité permet aussi l’irrigation de cultures et l’abreuvage d’animaux d’élevage.

  • Sur le plan sanitaire, un accès à l’eau potable est très important pour la santé. Cette eau apporte une nette diminution des maladies diarrhéiques, particulièrement chez les jeunes enfants. Diminution des maladies de la peau. Une meilleure hygiène corporelle avec le lavage des mains et du corps avec du savon. L’hygiène domestique est aussi beaucoup améliorée grâce à un entretien de la maison régulier et facilité.


Tous les villageois, sans discrimination, ont ainsi accès librement à l’eau.


ET MAINTENANT ?


Vu les excellents résultats déjà obtenus, nous désirons poursuivre le projet. Notre objectif est d’aider une cinquantaine de familles.



  • Forage de 5 puits 3’750 CHF

  • Construction de 15 WC 3’000 CHF

  • Construction de 2 systèmes de filtrage 2’100 CHF

  • 2 micro-projets communautaires 2'000 CHF

  • Participation locale des familles - 900 CHFCoût total du projet 9'950 CHF


Nous avons besoin de votre aide afin d’y arriver.


MERCI POUR VOTRE SOUTIEN A UN PROJET IMPORTANT QUI SAUVE DES VIES !


IBAN: CH16 0900 0000 1730 1012 5


En faveur de:


Association Partage la Vie


1009 Pully


Mention: Donne de l'eau, c'est donner  la vie


Contact David Venditti : dvenditti@partagelavie.org site Internet: www.partagelavie.org


Vivez notre projet au travers de l’histoire de la famille de Samnang:


PLV eau MC


Site Internet de Partage la Vie


Bons d’encouragement envoyés tous les 6 mois :


Aligro vous offre également un bon de 20% du montant de votre donation à partir de 100.-


Pour une donation de 50.- et plus, vous recevrez un bon de 10.- valable pour les bains thermaux de Saillon ou Yverdon du groupe Boas SwissHotel.

Pour une donation de plus de 2000.-, vous obtiendrez un bon pour une réduction de 50% pour un nuit dans la chaîne Boas SwissHotel.


This is a unique website which will require a more modern browser to work!

Mettez à jour aujourd'hui !