De l’eau potable pour les habitants d’un village au Burkina

  • Description
  • Commentaires
Suisse, Le Bouveret

Objectif


Réaliser un forage dans le quartier Toéyoko de Togcé, au Burkina Faso, et ainsi offrir à 300 habitants du village un accès durable à l’eau potable. Cela correspond en moyenne à 20 litres d’eau par jour et par personne.


Vous pouvez changer radicalement la vie de ces villageois !


En zone rurale, les conditions d’accès à l’eau potable sont généralement très difficiles. Ce sont les femmes et les enfants qui réalisent la corvée d’eau, en parcourant des kilomètres plusieurs fois par jour. Souvent, ils vont puiser dans des mares où l’eau est sale, car c’est la seule disponible.


En conséquence, les villageois sont souvent victimes de maladies diarrhéiques, liées à la consommation d’eau insalubre.


Les impacts positifs de l’accès à l’eau potable :



  • Réduction du nombre de cas de paludisme et d’autres maladies.

  • ŸAmélioration de la santé maternelle et réduction de la mortalité infantile.

  • Scolarisation favorisée : moins malades, et non contraints de parcourir des kilomètres pour aller chercher l’eau, les enfants peuvent aller à l’école.

  • Élimination de l’extrême pauvreté : moins malades, les femmes peuvent travailler et augmenter les revenus du foyer. Moins d’argent est dépensé pour les médicaments et les soins.


Utilisation des fonds pour la réalisation du forage :


Le sol est foré à une profondeur de 60 à 80 m, en fonction de la nature du sous-sol. Notre équipe de maçons aménage le forage :



  • Une dalle en béton est construite autour du tuyau d’arrivée d’eau

  • ŸUne pompe India Mark II est installée par-dessus

  • Un mur est élevé autour de l’aire de puisage, pour en garantir la propreté

  • Un abreuvoir est construit à environ 15 m en contrebas du forage, pour les animaux


Les participants :


Morija met en œuvre le projet avec :



  • La Mairie dont dépend le village, dans le cadre de son Plan Communal de Développement

  • Les bénéficiaires du projet, qui fournissent une partie des ressources humaines (main-d’œuvre non qualifiée) et matérielles (matières premières telles que sable ou gravier ; nourriture et logement pour les puisatiers) nécessaires

  • L’entreprise Lomadis, qui réalise le forage

  • La société BushProof, partenaire technique en appui et conseil


Zewo


Morija bénéficie de la certification ZEWO depuis 2005 :

. Éthique de travail élevée

. Transparence et bon usage des dons


En vous associant à ce projet, vous donnez à des personnes vulnérables

un avenir transformé

grâce aux multiples impacts de l’eau potable.

MERCI DE VOTRE SOUTIEN !

Télécharger la fiche projet


This is a unique website which will require a more modern browser to work!

Mettez à jour aujourd'hui !