Création de 15 groupes d’épargne communautaire pour les femmes

  • Description
  • Commentaires
Suisse, Le Bouveret

OBJECTIF :


Créer 15 groupes d’épargne et de crédit dans les villages de Loanga, Nobili et Zagablé, au Burkina Faso, et permettre ainsi à plus de 300 femmes d’améliorer leurs conditions socio-économiques.


Un groupe d’épargne et de crédit permet aux femmes les plus pauvres d’épargner régulièrement et d’emprunter auprès du fonds d’épargne ainsi constitué afin de mettre en place des activités génératrices de revenus.


Vous pouvez changer radicalement la vie de ces femmes !


Dans les 3 villages concernés, 91% de la population génère un revenu annuel moyen de CHF 50.-. C’est bien en dessous du seuil de pauvreté fixé par l’ONU à $ 1,25 par jour, soit environ CHF 430.- par année.


Les femmes sont tout particulièrement touchées par cette situation. Elles participent à la création de la richesse familiale, mais la gestion et le contrôle de cette richesse sont l’apanage de l’homme.


Les impacts positifs d’un groupe d’épargne et de crédit :



  • Autonomisation financière des femmes : les femmes qui le souhaitent peuvent effectuer un emprunt afin de financer la mise en place d’une activité (vente de condiments, de gâteaux, de céréales).

  • ŸAugmentation de l’épargne des femmes : à la fin du cycle d’épargne, le fonds, constitué de la somme épargnée et du montant des intérêts liés au prêt, est partagé entre tous les membres d’un groupe.

  • Renforcement des capacités organisationnelles des femmes.

  • Développement économique de la communauté par la création de micro-entreprises.


 


Utilisation des fonds pour la mise en place des groupes d’épargne et de crédit :


Ÿ Sous la supervision d’un animateur, les femmes membres suivent des formations lors des 7 premières rencontres. Les thèmes abordés concernent principalement :



  • les modalités administratives (montant et versement de l’épargne, amendes, élection du comité de gestion)

  • les modalités du prêt (principe, montant, taux d’intérêt)

  • la gestion des prêts (premiers prêts, remboursement, redistribution des fonds) et des crises.


Ÿ Le financement comprend le salaire de l’animateur et les coûts de déplacement au sein des villages, ainsi que les frais engendrés par la mise en place des 15 groupes.


Les participants :


Morija met en œuvre le projet avec les femmes bénéficiaires du projet.


Zewo


Morija bénéficie de la certification ZEWO depuis 2005 :

. Éthique de travail élevée

. Transparence et bon usage des dons


En vous associant à ce projet, vous permettez à des femmes vulnérables

de bénéficier d’un soutien financier

et favorisez la progression de la communauté toute entière.

MERCI DE VOTRE SOUTIEN

Télécharger la fiche projet


This is a unique website which will require a more modern browser to work!

Mettez à jour aujourd'hui !