Cameroun – Une maison pour la veuve Sara et ses six enfants

  • Description


Depuis des années, nous nous engageons pour soutenir ceux qui souffrent de la terreur infligée par le groupe islamiste Boko Haram. Nous leur apportons de l’aide d’urgence, en lien avec notre organisation partenaire, l’UEEC. Nous le faisons au travers de :



  • L’approvisionnement direct en nourriture

  • L’achat de semences

  • La rénovation ou reconstruction des bâtiments détruits : maisons, églises et écoles

  • Les visites médicales gratuites et traitements pour les personnes touchées



La famille de Sara - un cas particulier !


En août dernier, les combattants de Boko Haram pénètrent dans la maison de Sara, tuent son mari et enlèvent ses six enfants. Sara les supplie de pouvoir partir avec ses enfants ou alors d’être mise à mort, mais sans succès. Ses garçons devront être formés pour devenir soldats, et ses filles seront mariées de force. Comme par miracle, deux mois plus tard, tous les enfants réussissent à s’échapper. Malheureusement, le retour à la maison ne leur apporte par la paix dont ils auraient besoin : devant les cauchemars et les nouvelles menaces, ils finissent par quitter leur village. Nous aimerions les aider à se trouver une nouvelle maison, dans un lieu plus sûr. Nous aiderez-vous à faciliter le nouveau départ de cette famille ?



Un partenariat efficace


Depuis le début de la crise de Boko Haram en 2014, notre église partenaire, l’UEEC (Union des Eglises Evangéliques au Cameroun) apporte une aide simple et efficace. Avec ses 700 églises et autres lieux de réunions, l’UEEC est l’organisation ayant le plus grand réseau dans les régions touchées. Mais les églises et leurs membres sont aussi des victimes. De nombreuses personnes parmi eux ont perdu la vie, d’autres ont dû quitter leurs maisons et leurs villages, à cause des attaques à répétition : pour se nourrir, les membres de Boko Haram pillent des villages entiers. Ensuite, il leur arrive souvent d’incendier les maisons, écoles, églises et mosquées. Malheureusement, ils enlèvent régulièrement des enfants et des jeunes, garçons et filles, qu’ils islamisent et forment pour qu’ils deviennent des enfants soldats ou des kamikazes.


L’aide d’urgence au Cameroun fait partie du budget de SAM global depuis un moment déjà. L’UEEC nous donne des rapports précis sur l’utilisation de l’argent. Nous sommes persuadés que ces contributions sont utilisées de manière efficace et qu’elles aident réellement les personnes touchées à retrouver l’espoir. Serez-vous des nôtres ?



Soutenir


Soutien recherché : 4'500 CHF


Envoyez votre contribution à SAM global, Wolfensbergstrasse 47, 8400 Winterthur


CCP : 84-1706-5


IBAN: CH58 0900 0000 8400 1706 5


Mention « Aide d’urgence Cameroun»


Bons d’encouragement  envoyés tous les 6 mois :


Pour une donation de 50.- et plus, vous recevrez un bon de 10.- valable pour les bains thermaux de Saillon ou Yverdon du groupe Boas SwissHotel. Pour une donation de plus de 2000.-, vous obtiendrez un bon pour une réduction de 50% pour un nuit dans la chaîne Boas SwissHotel.


PDF : Aide d'urgence Cameroun - Feuille de projet


Site internet SAM Global



This is a unique website which will require a more modern browser to work!

Mettez à jour aujourd'hui !