Burundi : offrez un manguier ou un avocatier à une famille !

  • Description
  • Commentaires

En bref


Au nord du Burundi, les familles peinent à avoir assez à manger. En cause : la sécheresse chronique, l’érosion et la perte de fertilité des sols. FH Suisse souhaite soutenir les communautés locales à planter 4'200 arbres fruitiers et 60'000 arbres agro-forestiers dans cette région, afin d’améliorer la sécurité alimentaire, lutter contre l’érosion et restaurer la fertilité des terres.


Préserver les sols pour les générations futures


Dans la province de Kirundo, les familles vivent principalement de l’agriculture, mais la sécheresse, l’érosion et la faible fertilité des sols les empêchent de produire suffisamment. Les enfants en souffrent le plus, le taux de malnutrition aiguë chez les moins de 5 ans est de plus de 10%.


Depuis 2014, nous accompagnons des groupements paysans pour les aider à améliorer et augmenter leur production agricole en promouvant des techniques agro-écologiques. L’agro-écologie tient compte des savoir-faire locaux et encourage une agriculture familiale, sans utilisation d’engrais chimiques. Avec des mesures simples et peu coûteuses, telles que la fabrication du compost, le paillage des sols, l’association des cultures ainsi que la plantation d’arbres fruitiers et agro-forestiers, elle permet d’améliorer les productions tout en préservant les sols pour les générations futures.


4'200 arbres fruitiers et 60'000 arbres forestiers


Dans le cadre de notre projet de soutien aux familles rurales, nous prévoyons de planter 4'200 arbres fruitiers (manguier, papayer, avocatier, oranger, mandarinier et citronnier) et 60'000 arbres forestiers (Grevillea robusta, Calliandra, Cedrela, Leucaena). Les fruits produits vont enrichir l’alimentation des populations. Quant aux arbres, leurs racines retiennent les sols et freinent l’érosion, tandis que leurs feuilles, en tombant, participent à conserver l’humus dans les sols pour nourrir les plantes. Certains arbres permettent aussi de restaurer la fertilité des sols, grâce à leur capacité à fixer l’azote de l’atmosphère. Ce qui va également bénéficier aux cultures avoisinantes.En tout 6'000 familles paysannes vont bénéficier de ce projet.


Ensemble, soutenons les familles paysannes du nord du Burundi en leur offrant des arbres !


Télécharger la fiche projet


This is a unique website which will require a more modern browser to work!

Mettez à jour aujourd'hui !