Hawa Djibrine, une femme de 25 ans et mère de trois enfants, vit à Baldjé, dans la région du Guéra, au centre du Tchad. Elle a quitté l’école en 2000 après l’obtention de son BEPC (4 ans d’études secondaires). En janvier 2008, l’Association de Développement de la Langue Dadjo, sa langue maternelle, a ouvert un centre d’alphabétisation pour adultes dans son village. Hawa y est venue se former comme enseignante d’alphabétisation, et depuis trois ans, elle a aidé plus de 35 femmes de son village à apprendre lire et à écrire le dadjo. Elle aime beaucoup former ces femmes mais elle s’intéresse aussi aux enfants de son village. Elle veut mettre son talent à profit en préparant ses enfants au succès à l’école primaire.

« Je veux aider les petits enfants à apprendre les bases de la lecture, l’écriture et le calcul dans leur propre langue, afin qu’ils se réjouissent de fréquenter par la suite l’école primaire dont la langue d’enseignement est le français », déclare Hawa.

Hawa a une fille de 5 ans qui est inscrite en classe d’alphabétisation préscolaire à Baldjé. Sa langue maternelle, le dadjo, est la clé qui lui ouvre la porte à une éducation de qualité.

Offrez cette clé à 200 autres enfants dans la région où habite Hawa ! Avec seuls 15 francs, vous financez le matériel scolaire d’un enfant pendant une année. Avec 25 francs, vous financez le salaire mensuel d’enseignant(e)s tels que Hawa.

Soutenez ce projet:

https://www.igive2.help/projects/alphabetisation-au-centre-du-tchad/